67%How Addicted to Blogging Are You?
Voilà, ça, c'est fait, merci Guillaume
Une certaine addiction aux blogs donc, mais dans la limite du raisonnable, tout de même... hum... sûrement dû au fait que je lis beaucoup de blogs mais que je fais un peu ma feignasse sur le mien.
Ba oui quoi, c'est les vacaaances...

Sinon la bonne nouvelle du jour : 3 jours de recherche de petites annonces et de téléphonage d'agence en agence, une matiné, 3 apparts visités et ça y'est, c'est fait :

J'ai trouvé un appart à Lyon!... plein centre... sous les toits, l'affaire du siècle, au bord des quais... je dégouline de bonheur. Je crois que j'ai un bon feeling sur le trouvage chanceux d'appartement... Par contre, je me suis rendu compte que trouver un appartement à Lyon en juillet (mois de tous les résultats d'acceptation...) est bien plus difficile que de trouver un appartement à Buenos Aires en septembre...(enfin en vrai quoi, pour les autres, pas pour les chanceux comme moi). Il faut de la patience, de la ténacité et une sacré dose de chance; et bien sûr, un dossier en béton : en plus des 2 mois de caution, du garant (parfois DES garants), des frais d'agence le cas échéant, des feuilles de paie, du contrat de travail et toute la paperasse habituelle, il faut aussi pouvoir faire la différence... en effet les propriétaires se retrouvent avec les pleins pouvoirs : parfois plus de 15 visites dans l'heure pour un 20m2, c'est donc à eux de décider à qui ils vont bien vouloir le louer... une guerre des nerfs ;)

J'ai très chanceusement évité tout ça. Je dois vraiment avoir la tête de "l'étudiante sérieuse et digne de confiance" à qui on a tout de suite envie de louer un truc par cher, clean, calme, en pleins centre de la ville...

C'était un vendredi 13...et dire que j'ai même pas joué au loto...

Sinon, just for fun et pour se moquer gentiment, petite anecdote :
Nous étions hier soir en train de siroter un petit sirop à l'eau avec un ami colombien quand :
"excusez moi jeune homme, vous venez d'où?"
"je suis de Colombie"
"aah alors vous parlez colombien?"
"heu je parle espagnol oui"
"ah ça parle espagnol là bas? c'est bien ça!"
"et vous aussi alors c'est espagnol que vous parlez? vous êtes colombiennes?"
"non non on est française"
"ah ba c'est bien ça, mais dites moi j'ai une question qui me travaille depuis un moment : vous le peuple de Colombie, qu'est ce que vous en pensez vraiment de Castro? "
"hein?"
"Castro, votre président là"
"Ah mais c'est à Cuba Castro, pas en Colombie, mais nous on l'aime pas trop vous savez"
"aaaah bon, mais c'est bien quand même de savoir ce que pensent les gens parce que avec tout ce qu'on entend..."
... à qui le dis-tu!



Quand traverser la frontière devient un jeu