Et bien les amis, cela faisait tellement longtemps que je n'avais rien écris que je ne me souvenais même pas de mon mot de passe!

A ce silence, plusieurs explications.

La première, et la plus évidente, parler de l'Argentine depuis la France à partir d'une simple expérience plutôt banale de 6 mois....ça n'a vraiment rien d'intéressant.
La deuxième, pas mal non plus je dois dire : je n'ai tout simplement plus accès à internet depuis ce qui me semble une éternité! Soit 8 mois (c'est une petite éternité pour l'homme, mais un grand vide pour une assoiffée de blog).
La troisième et dernière, j'ai perdu l'envie d'écrire. Pas encore l'envie de lire, fort heureusement.

Et pourquoi je reviendrais? Je ne reviens pas. Je fais juste un petit post car plusieurs lecteurs m'ont récemment écris à propos de la Fundación Ciclo dont je parle dans un post précédent.
On me demande comment se passe mon stage dans cette association.

Bon, bon, bon reprenons depuis le début : février 2008.
La petite Harmonie est très fière d'avoir trouvé son stage depuis déjà 4 mois, les billets d'avion pour l'Argentine sont achetés depuis 2 mois et les paperasses sont enfin presque réglées. Je sentais déjà la bonne odeur des empanadas me chatouiller les narines! Quelques révisions, quelques examens, un petit déménagement et c'était réglé.

Mais, voilà, quand tout se déroule aussi bien, il faut toujours parfois se méfier.

Pour résumer, j'ai reçu pour commencer des commentaires sur ce blog suite au post où j'annonçais mon stage dans la Fundacion Ciclo (j'écrirai le nom de l'assoce pleeeins de fois pour qu'elle apparaisse sur google et que les futurs stagiaires soient prévenus)

J'ai donc écris aux auteurs de ces commentaires. Et là, 3 témoignages sur 3 : l'assoce est une jolie arnaque à stagiaire.
Je ne prétend pas affirmer que tout cela est vrai, sur de sur, ma main à couper. Car suite à ces témoignages, j'ai tout simplement tout annulé. annulé les billets d'avion, annulée la convention.
Par conséquent je ne peux pas témoigner par moi même de ce qu'est cette association.

Cependant je tiens à faire partager à tout ceux que ça intéresse, ce qu'on m'en a dit.

Le but de l'association serait avant tout de prendre des sous sur le dos de stagiaire en leurs faisant payer toute sorte de chose : don pour l'association (allé hop, 100 euros), et puis allé, 100 euros de plus pour la réservation du logement, et puis tant qu'à faire vous prendrez bien un minimum de 20h de cours d'espagnol? Puis bien sur une caution pour le logement, et puis une autre pour être sur que vous resterez jusqu'à la fin du stage (là ça commence à devenir louche non?).

Ce qui m'a surtout paru louche après coup, c'est qu'on ne trouve rien, quedal, quenéni sur cette fundacion ciclo. A part le site officiel, lorsque l'on tape "Fundacion Ciclo" sur Google on tombe évidemment sur le site et....sur pleins d'annonces de stage, sur tout les sites d'offres de stage possibles et imaginables. On trouve aussi sur certains forums des messages de volontaires :

"je suis tombée sur un endroit vraiment super, par chance! J’ai pu utiliser mes connaissances des langues, améliorer mon niveau d’espagnol avec des cours qui faisaient partie du stage, appliquer mes connaissances tout en étant creative"

Toujours le même message en français et en anglais. Des dizaines de messages copier coller. D'ici à dire que c'est de la pub déguisée...nooon bien sur que non.

Pour la faire courte, une fois sur place, on vous fait (à priori, toujours selon ces témoignages) signer pleins de papiers à votre arrivée (après des heures de vol, c'est mieux, on comprend moins ce qu'on signe).
Ensuite tu es logé dans une famille (on t'a auparavant expliqué pendant des heures que même si tu veux pas, même si des amis t'accueillent généreusement chez eux, c'est mieux et de toute façon obligatoire de vivre dans une famille).
Bon ok y'a pas souvent d'eau chaude, encore moins de sourire. Mais on t'as également gentiment expliqué que c'est ça l'Argentine.

Ensuite, et c'est là que ça devient drôle, le travail du stagiaire consiste à....trouver d'autres stagiaires qui viendront gentiment donner des sous et chercher d'autres stagiaires qui viendront....etcetcetc.
Le but avoué de l'association est de diffuser la culture latino américaine dans le monde. Mais aussi de donner des cours gratuits aux plus déshérités et pour payer ça de donner des cours payants à des étudiants. Mais comme ils ne trouvent pas d'étudiants, ils incitent les stagiaires à prendre des cours, qu'ils payeront plus cher que les étudiants.

Pour finir ce merveilleux tableau, aux dernières nouvelles la Fundacion Ciclo était prête à mettre les clefs sous la portes, et tous les stagiaires de l'année dernières sont partis avant la fin du stage.

Tout ceci ne donne pas très envie. Et à la vue du nombre de mail que je reçois à ce sujet, je me dis qu'il vaut mieux partager l'info, prévenir plutôt que de guérir en quelque sorte.

Enfin c'est comme ça que je me suis finalement retrouvé en stage à Paris, à Clichy La Garenne pour être précise (ville fleurie ET sous vidéo sureveillance), bien loin du monde associatif. Mais c'est une autre histoire assez peu intéressante du reste.


Un exemple de forum où on en parle :

La demoiselle fait le même constat que moi : les messages postés sur les forums sonnent comme une mauvaise publicité.